rz_pers001En premier lieu, il faut savoir que votre enfant s’inspire de vous, de votre façon de manger, de ce que vous lui donner à manger. Si vous mangez équilibré, et de tout, et que vous proposez à votre tout petit dés son plus jeune age, des fruits, des légumes, de façon régulières, il n’ y a pas de raison que votre enfant ne mange pas de légumes.

Chez le nourisson, la nourriture a une valeur affective, et le gout des aliments se mêlera à celui qui les donne (une bonne purée de légumes donnée par maman, sera meilleure, que celle donnée par la nounou).

Combien de parents ai je vu me dire « Mon bébé refuse de manger des légumes, il ne veut manger que des chips et des gateaux ». Je tenais d’abord à signaler, que cette façon de nourrir l’enfant est extrêmement dangereuse  pour lui: les reins du tout petit ne peuvent assimiler du sel, et cela peut avoir des effets dévastateurs sur sa santé. L’assimilation du sucre rapide, n’est pas indispensable au corps, il s’agit d’un aliment plaisir. Or, le bébé ne comprend pas pourquoi il devrait se contenter de poireau-pommes de terre, alors qu’il vient de manger des chips, et qu’il voit ses parents manger des biscuits. Tout cela peut lui paraitre bien fade à coté de ses produits ultra salés et sucrés! Donc, un conseil: pas de chips et de gateaux avant au moins ses 18 mois! Faites lui d’abord découvrir les vrais goûts des aliments, sans ajouts de sucre ou de sel!

Beaucoup d’enfants ne veulent pas consommer de l’eau pure, car ont eu pour habitude de se désaltérer avec des jus de fruits ou de l’eau aromatisée au sirop! Il s’agit ici du même principe que vu précédemment: il faut habituer l’enfant à boire de l’eau, et donner une boissons sucrée, source de plaisir, de façon ponctuelle.

Très chers parents, montrez vous responsable envers votre enfant, c’est de sa santé qu’il s’agit! En lui donnant des aliments trop sucrés, trop sucrés, non adaptés à son age, vous détruisez à long terme sa santé: risque d’obésité, de diabète, d’hypertension artérielle…

L’éducation au goût ne peut être donnée que par les parents, et ce, dés le début de la diversification chez l’enfant. Cette éducation est tout aussi importante, que celle que donne l’école, et guidera l’enfant toute sa vie.