bqqnfrbr-photoabdominauxSi vous êtes comme moi et que vous avez tendance à avoir un ventre rebondi et tout mou (oui je sais c’est pas très glamour) lisez ce qui suit, cela vous permettra de retrouver petit à petit un ventre ferme et tonique.

Que vous inspire une personne au ventre gras et mou et une personne au ventre plat et musclé? Certainement pas les mêmes choses…. Pour ma part, je me représente la première comme une personne gourmande et aimant la facilité (c’est à dire préférant se prélasser sur son canapé que d’aller faire du sport). Tandis que la seconde représente une personne prenant soin d’elle, ayant une hygiène de vie saine.

Certains me diront qu’ils se sentent parfaitement bien dans leur corps, même avec un ventre proéminent. Il est même devenu une mode d’assumer son surpoids, en quelque sorte pour contrer les dictats de la mode « trop maigres » des top. N’oubliez tout de même pas, qu’au dela de l’esthétique, le surpoids témoigne d’une mauvaise hygiène de vie et peut à la longue, causer des torts à votre santé.

Quant on a un ventre musclé et plat, c’est le maintien général du corps qui change: les jambes semblent plus élancées, le dos est plus droit, la démarche plus assurée, la taille plus fine et les seins mieux tenus.

Or, pour garder ou obtenir un ventre plat, il suffit en premier lieu que l’état de santé physique de celui-ci soit excellent.

1° La sangle abdominale

Notre ventre est le siège de nombreux organe vitaux et ne dispose d’aucun os (contrairement aux autres organes) pour les protéger. La sangle abdominale sert donc de protection et de maintien à tous ces viscères, mais également permet:

-de conserver un ventre plat

-de protéger les organes en cas de choc

-de soutenir le dos droit

Une sangle abdominale non travaillée n’a pas pour unique symptome la bedaine. En effet, si la sangle abdominale est insuffisante pour maintenir toutes les viscères, celles-ci obéiront aux lois de l’apesanteur. Occlusion intestinale, affections digestives, hernies, éventrations, douleurs dorsales, descente d’organes, colites, constipations, aérophagie ou aérocolie… Voici un grand nombre de maux, dont nous pouvons ou pourrions souffrir si nous ne travaillons pas nos abdominaux…ça laisse songeur n’est ce pas? Alors si on s’y mettait dés aujourdh’ui?

2° Veiller à son alimentation 

 Une alimentation trop riche et une sangle abdominale relachée accompagnent bon nombres de maux, jugés peu importants, mais pourtant qui peuvent nous gacher la vie. Ainsi, pour éviter aérocolie, aérophagie, ballonements, colites, constipation  vous devrez éliminer les erreurs d’origine alimentaire.

*Pensez à mastiquer tous vos aliments longuement  afin de faciliter la digestion de ceux-ci.

*Evitez les charcuteries, les patisseries et les glaces: ils sont les ennemis d’un ventre plat!!!

*Boire trop en mangeant, ne permet pas d’avoir une bonne disgestion. Evitez également les soupes avant un repas.

*Evitez les boissons suivantes: les sodas, le cacao, le café, le thé,  le cidre, la bière, les sirops, les vins.

*Evitez de manger les yaourts après un repas ou vous avez pris pain, pâtes ou céréales, pour causes de flatulences.

*Ne mangez pas trop de viande !  pensez à alterner les sources de protéines: poisson, oeuf, fromage blanc…

*Evitez les excés de farine blanche et sucre raffiné: elles ralentissent notre transit

-Evitez les graisses: à long terme elles usent notre foie!

En suivant ces quelques conseils de diététique, et en vous contraignant chaque jour à quelques séries d’abdominaux, vous retrouverez en quelques semaines le plaisir d’un ventre ferme et tonique.  N’oubliez pas que le ventre est la partie du corps la plus facile à améliorer. Alors, pensez y, il vous suffit d’un peu de régularité dans l’effort pour arriver à votre objectif!